Monrovia, Libéria, 24 septembre 2018: L'Africa Enterprise Challenge Fund (AECF), avec le soutien de l'ambassade de Suède, a lancé aujourd'hui le concours REACT SSA (énergies renouvelables et adaptation aux technologies climatiques en Afrique subsaharienne) à Monrovia, au Libéria. Il s’agit d’un programme quinquennal d’une valeur de US $ 6,5 millions qui vise à catalyser les investissements du secteur privé pour accroître l’accès à l’énergie et aux solutions de cuisson propres au profit de la population rurale et périurbaine du Libéria.  

L'accès à l'énergie au Libéria est l'un des plus bas au monde. L'électrification des réseaux au Libéria se situe à 9 %, avec seulement 2 % de la population rurale connectée au réseau national.

« Le Libéria se remet toujours des effets de la guerre, où une grande partie des infrastructures ont été endommagées; cela a eu un impact négatif sur notre capacité à générer et à distribuer de l'électricité à nos citoyens. Malgré cela, le gouvernement s'est engagé à faire en sorte que les Libériens aient accès au réseau national et nous espérons y parvenir en augmentant les connexions réalisées par Liberia Electricity Corporation de 9 % à 35 % d'ici 2030. Le lancement du programme REACT SSA Liberia est donc opportun et viendra compléter les efforts déployés par le gouvernement pour accroître l’accès à l’énergie dans le pays », a déclaré Hon. Gesler E. Murray, ministre des mines et de l'énergie.  

Le déficit énergétique aigu dans le pays est comblé par des groupes électrogènes autonomes à essence et à diesel ; environ 5 % des ménages au Libéria utilisent un générateur communautaire, 4,4 % ont leur propre générateur, 3,9 % utilisent des batteries de véhicule et le reste utilise d'autres sources telles que des bougies, du kérosène et des torches.

« Avec plus de 80 % de la population dans le noir ou utilisant des combustibles fossiles coûteux, le secteur privé peut investir dans les énergies renouvelables. REACT SSA cherche à catalyser les investissements du secteur privé pour promouvoir et fournir des solutions d'énergie renouvelable propres, abordables et fiables. L’ambassade de Suède estime que le programme REACT SSA et d’autres programmes énergétiques à venir financés par la Suède contribueront à relever le défi de l’accès à l’énergie dans les régions rurales du Libéria », a déclaré Ingrid Wettersqvist, Ambassadrice de Suède au Liberia.

A US$ 0,39 par kWh, le tarif de l’électricité au Libéria est l’un des plus élevés d’Afrique, un coût hors de portée pour de nombreuses personnes dans les zones rurales. L'AECF a joué un rôle déterminant dans le financement de modèles commerciaux innovants capables de fournir aux communautés rurales des solutions d'énergie propre abordables, y compris des systèmes solaires domestiques utilisant le modèle de paiement à l'utilisation ; solutions d'énergie renouvelable à usage productif telles que les pompes d'irrigation solaire; des solutions de cuisson propres, comme les cuisinières améliorées, le biogaz et l’éthanol, entre autres.

« Au cours des huit dernières années, l’AECF a eu un impact sur la vie de nombreuses communautés rurales en Afrique sub-saharienne. Grâce à notre portefeuille de placements dans les solutions d'énergie renouvelable, nous avons transformé les moyens de subsistance de plus de 6,6 millions de personnes et contribué à la production de plus de 20 mégawatts d'énergie propre. Notre expérience en Afrique et le financement que nous fournissons au Libéria par le biais de REACT SSA inciteront donc les entreprises au Libéria à reproduire les modèles qui ont fonctionné dans d'autres régions et à attirer les entreprises des marchés avancés à reproduire leurs modèles dans un pays comme le Libéria », a déclaré Steve Tawia, Directeur du portefeuille des investissements de l'AECF.

Le concours REACT SSA Liberia se déroulera du 24 septembre au 19 novembre 2018, avec des entreprises prospères accédant à des subventions allant de US $ 100 000 à US $ 1,5 million et une assistance technique nécessaire. Les entreprises intéressées doivent visiter notre site www.aecfafrica.org pour postuler.

Notes de la rédaction :
À propos de Sida / Ambassade de Suède au Libéria

L'Agence suédoise de développement international (Sida) est un organisme gouvernemental qui travaille au nom du parlement et du gouvernement suédois et dont la mission est de réduire la pauvreté dans le monde. Par notre travail et en coopération avec d’autres, nous contribuons à la mise en œuvre de la Politique de développement mondial (PGU) de la Suède. Nous mettons en œuvre la politique de développement suédoise visant à permettre aux personnes vivant dans la pauvreté d’améliorer leurs conditions de vie. Une autre partie de notre mission est la coopération en matière de réforme avec l’Europe de l'est. La troisième partie de notre mission consiste à distribuer l'aide humanitaire aux personnes ayant besoin d'assistance.

A propos de l'AECF
L'AECF est un fonds de défi d'entreprise de USD $ 356 millions basé en Afrique, qui travaille avec le secteur privé sur une base de partage des risques dans 25 pays africains pour réduire la pauvreté. Il fournit un financement catalytique sous forme de subventions ou de prêts à taux zéro aux entreprises du secteur privé qui ont un impact positif sur les populations rurales pauvres en Afrique subsaharienne. Le fonds octroie des subventions et/ou des prêts aux entreprises axées sur l'agriculture, l'agroalimentaire, les énergies renouvelables et l'adaptation au changement climatique dans le but d'améliorer les revenus des ménages et de réduire la pauvreté rurale. Le Fonds est soutenu par les gouvernements australien, canadien, danois, néerlandais, suédois et britannique, par des institutions financières internationales, par le Groupe consultatif d’assistance aux pauvres (CGAP) et par le FIDA.

Pour plus d'informations, veuillez contacter
Linda Odhiambo
Courriel : lodhiambo@aecfafrica.org
Responsable des communications

Language
French
News Type
Press Release