Bamako, Mali 27 septembre 2018: Aujourd’hui, la Africa Enterprise Challenge Fund (AECF) a lancé à Bamako, au Mali, le concours Énergie Renouvelable et Adaptation au Changement Climatiques - Afrique Subsaharienne (REACT SSA). Il s'agit d'un programme quinquennal financé par la Suède d'une valeur de 6,5 millions de dollars et mise en œuvre par l’AECF. Ce programme vise à catalyser les investissements du secteur privé pour améliorer l'accès des populations rurales et périurbaines du Mali à l'énergie et aux solutions de cuisson propre.  Les entreprises retenues auront accès à des subventions d'un montant compris entre 100 000 et 1,5 million de dollars US et à une assistance technique en fonction des besoins.

«Les énergies renouvelables procurent une énergie  plus propre et une énergie susceptible d’être fournie dans des zones situées hors du réseau national. Elles contribuent au développement économique, à la création d’emplois et à l’amélioration des moyens de subsistance. L’énergie est l’une des trois priorités du Mali en matière de changement climatique. Pour plusieurs raisons, la Suède est heureuse de soutenir ce fonds de compétition», a déclaré Jessica Svärdström, ambassadrice de Suède au Mali.

«Le fonds REACT est une opportunité à saisir pour booster le secteur et pour protéger notre environnement» dit Souleymane Berthé, Directeur Général de l'Agence des Energies Renouvelables du Mali.

L'accès à l'énergie au Mali est de 38% avec seulement 19,92% de la population rurale raccordée au réseau national et la biomasse est la principale source d'énergie du pays. Avec plus de 60 % de la population dans l'obscurité ou utilisant des combustibles fossiles coûteux, il existe une opportunité pour le secteur privé d'investir dans les énergies renouvelables. Le sous-secteur des énergies renouvelables est confronté à diverses difficultés au Mali, notamment la pénurie d'approvisionnement due au faible niveau d'investissements générant une forte demande d'électricité non satisfaite tant au niveau des ménages que de l'industrie.

L'AECF a joué un rôle déterminant dans le financement de modèles d'affaires  innovatrices qui ont permis de fournir aux collectivités rurales des solutions d'énergies propres abordables, y compris des systèmes solaires pour ménages utilisant les modèles de payement échelonné; des mini et micro-réseaux ; des solutions d'énergie renouvelable pour une utilisation productive comme les pompes d'irrigation solaires ; des solutions de cuisson propre comme des fourneaux améliorés, briquettes, biogaz, éthanol et autres.

«Au cours des huit dernières années, l'AECF a eu un impact sur la vie de nombreuses communautés rurales de l'Afrique subsaharienne. Grâce à notre portefeuille d'investissements dans des solutions d'énergie renouvelable, nous avons transformé les moyens de subsistance de plus de 6,6 millions de personnes et contribué à la production de plus de 20 mégawatts d'énergie propre. Notre expérience en Afrique et le financement que nous fournissons au Mali dans le cadre de REACT SSA inciteront donc les entreprises maliennes à reproduire des modèles qui ont fonctionné dans d'autres régions et à attirer des entreprises des marchés avancés pour qu'elles reproduisent leurs modèles dans un pays comme le Mali », a déclaré Steve Tawia, Directeur, portefeuille et investissement, AECF.

Le concours REACT SSA Mali se déroulera du 27 septembre 2018 au 22 novembre 2018. Les entreprises intéressées par cette possibilité de financement sont invitées à visiter le site www.aecfafrica.org pour faire une demande.

Notes du rédacteur en chef :
A propos de l'ASDI/ Ambassade de Suède au Mali

L'Agence suédoise de développement international (ASDI) est une agence gouvernementale qui travaille au nom du parlement et du gouvernement suédois,  pour mission de réduire la pauvreté dans le monde. Par notre travail et en coopération avec d'autres, nous contribuons à la mise en œuvre de la politique suédoise pour le développement mondial (PGU). Nous mettons en œuvre la politique suédoise de développement qui vise à permettre aux personnes vivant dans la pauvreté d'améliorer leur vie. Une autre partie de notre mission est la coopération en matière de réforme avec l'Europe de l'Est. La troisième partie de notre mission consiste à répartir l'aide humanitaire aux personnes qui en ont besoin.

À propos de l'AECF
L'AECF est un fonds africain de 356 millions de dollars US basé en Afrique qui travaille avec le secteur privé sur une base de partage des risques dans 25 pays africains pour réduire la pauvreté. Il fournit un financement catalytique sous forme de subventions ou de prêts à taux d'intérêt zéro aux entreprises du secteur privé qui ont un impact positif sur les pauvres des zones rurales d'Afrique subsaharienne. Le fonds accorde des subventions et/ou des prêts à des projets axés sur l'agriculture, l'agro-industrie, les énergies renouvelables et l'adaptation au changement climatique dans le but d'améliorer les revenus des ménages et de réduire la pauvreté rurale. Le fonds est soutenu par les gouvernements de l'Australie, du Canada, du Danemark, des Pays-Bas, de la Suède et du Royaume-Uni, des institutions financières internationales, du Groupe consultatif d'aide aux pauvres (CGAP) et du FIDA.

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec
Linda Odhiambo
Agente des communications
Courriel : lodhiambo@aecfafrica.org

Language
French
News Type
Press Release